Un épisode plein de souvenirs : 18 mois d’armée comme appelé de la 66 2B, Je suis parti en septembre 1966. Etant séminariste, je devais, selon des accords avec le ministère des Affaires étrangères, partir en coopération à Mar-Abda au Liban dans un collège maronite situé dans la montagne. J’avais l’affectation et les billets de départ. Hélas, le sort et la visite médicale militaire de dernière minute qui m’ a trouvé « trop maigre » ne m’ont pas autorisé à partir pour cette affectation. Cela n’ a pourtant pas empêché les militaires de m’envoyer 18 mois au 9ème Régiment du Génie en Alsace à Neuf-Brisach. 18 mois très actifs : j’y ai passé tous mes permis et j’ai fait de nombreux stages : animateur au CIFA d’Angoulème, Radio tireur, Stage LRAC, Stage 12/7, et toujours en manoeuvre avec la compagnie disciplinaire de combat à laquelle j’étais affecté : Sissonne, Valdahon, Bitche, Mailly-le-Camp, Suippes, Mourmelon. On était toujours sur le terrain mais une vraie solidarité entre nous et de bonnes séances de rigolade. Une bonne école d’apprentissage de la vie collective et de formation humaine ! Pour moi, le naïf, qui sortais du grand séminaire de Verdun, un vrai temps de dégourdissement salutaire ! En 2006, avec quelques anciens, nous avons recherché nos camarades et avons créé l’Amicale des Anciens du 9e Régiment du Génie. Un vrai bonheur quarante années après, de nous retrouver tous avec un peu d’embonpoint, des kilos en plus et quelques cheveux gris. Voici quelques photos.